GT Bible Studies    

    French    


Navigation L’étude Biblique Bonne Nouvelle

1. JESUS GUERIT UN HOMME PARALYSE Marc 2,1-2



ARRIERE-PLAN : En Israël, les maisons étaient normalement construites en briques et en pierres calcaires avec un toit plat. Le toit fonctionnait comme une salle en plein air où la famille se réunissait après le coucher du soleil. L’accès sur le toit se faisait par un escalier extérieur.
  • La paralysie peut frapper une personne à l’âge moyen ou avancé comme un resultat d’un hémorragie cérébrale. Elle est souvent accompagnée de la perte de parole.
  • Le Fils de l’Homme veut dire Jésus lui-même.

    1.Est-ce que tu as eu l’occasion de suivre de près la vie quotidienne d’un paralytique? Si c’est le cas, raconte comment tu l’as trouvé ; quelles sont les difficultés et les peines qu’une telle personne rencontre chaque jour?
  • De quelle sorte de services et de soins l’homme de notre texte avait-il probablement besoin?

    2. Comment est-ce que la maladie du père a changé la vie de la famille ?
  • Qu’est-ce que cet homme paralysé attendait peut-être pour son avenir?
  • Comment se présentait la vie pour le membre de la famille dont l’occupation principale était de prendre soin de cet homme paralysé?

    3. Au verset 5, Jésus parle des péchés de l’homme paralysé. Quels péchés peut-on commettre contre ses prochains même si on est paralysé ?
  • Il est vraisemblable que l’homme était aussi incapable de parler. Comment est-ce qu’il éprouvait sa mutité, surtout comme il ne pouvait pas demander pardon de ses péchés?
  • Qu’est-ce que vous en pensez : est-ce qu’une maladie nous rend meilleurs ou pires moralement?

    4. Qui étaient les quatre porteurs? Donnez de différents alternatifs et motivez.
  • Capernaüm, la ville de Jésus, n’était pas grande ; supposons que les hommes devaient porter leur ami quelques kilomètres sur une natte. Porter un homme paralysé pourrait être particulièrement dur pour ces quatre hommes – pourquoi?
  • Pourquoi est-ce que les hommes porteurs ne retournèrent pas même s’ils voyaient qu’il n’y avait pas de place dans la maison (versets 3 à 4) ?

    5. Pourquoi est-ce que les autres gens ne sont pas sortis afin de permettre aux porteurs d’entrerqvec le malade?
  • Quels outils étaient nécéssaires pour démolir le toit? Comment est-ce que les hommes les procuraient?
  • Imaginez-vous ce que les gens disaient dans la maison en voyant qu’on était en train de démolir le toit.
  • Combien de temps a-t-il fallu pour faire ce trou dans le toit?

    6.Les porteurs avaient amené leur ami devant Jésus pour que celui-ci le guérisse. Pourquoi est-ce que Jésus l’a d’abord absous (5) ?
  • Pourquoi Jésus a-t-il absous l’homme avant de le guérir ?
  • Imagine que tu viens devant Jésus avec le plus grand problème de ta vie et Il te dirait : « Mon fils/Ma fille, tes péchés te sont pardonnés ». Est-ce que cela te rendrait joyeux ou triste ?

    7.Au debut du verset 5, Jésus parle seulement de la foi des porteurs. À quel moment
    est-ce que le malade lui-même a cru?
  • Pourquoi est-ce que les phariséens ne voulaient pas croire que Jésus peut pardonner leurs péchés?
  • Est-ce que c’est facile ou difficile pour toi de croire en Jésus?

    8.Trouvez une réponse à la question que Jésus pose au verset 9 : «  Lequel est plus
    difficile, de guérir un homme ou lui pardonner ses péchés? »

    BONNE NOUVELLE : (Le moniteur lit à haute voix : ) Jésus est mort sur la croix afin que cet homme puisse être pardonné. Pardonner les péchés était plus dur pour lui que guérir les maladies. Mais maintenant, Jésus nous dit à tout un chacun ce qu’il a dit à cet homme paralysé : « Mon fils/Ma fille, tes péchés te sont pardonnés. »




    Version for printing    
    Downloads    
    Pour nous contacter    
    Webmaster