GT Bible Studies    

    French    


Navigation L’étude Biblique Bonne Nouvelle

14. Je te suivrai Luc 9 : 57 - 62

1. Dans ce texte, il y a trois personnes qui comptent le montant des frais que va leur occasionner le fait de suivre Jésus. Dans quelles situations as-tu agi de la même manière?

2. Pourquoi Jésus n’a-t-il pas dit au premier homme tout simplement : ”Sois le bienvenu à ma compagnie!” (57 - 58)?
  • Qu’est-ce que Jésus a voulu dire à cet homme par sa réponse au verset 58?

    3. Comment réagirais-tu si la seule chose que Jésus te promettais était une vie semblable à celle qui est décrite au verset 58?
  • Pourquoi Jésus a-t-il été obligé de vivre de la façon qui est décrite au verset 58 même s’il était le Fils de Dieu?

    4. Quelles étaient les priorités du deuxième homme?
  • Compare les priorités du deuxième homme aux tiennes.
  • Quelles priorités voudrais-tu que tes enfants choisissent dans une telle situation?

    5. Comment est-ce que la mort d’un membre de notre famille peut nous lier à un tel point que nous nous considérons incapables de suivre Jésus?

    6. Quelle était la raison réelle pour laquelle le troisième homme voulait visiter son foyer une fois de plus (61 - 62)?
  • Pourquoi Jésus n’a-t-il pas voulu lui permettre cette consolation?

    7. A ton avis, comment sera la vie de ces trois hommes s’ils choisissent de ne pas suivre Jésus? Et s’ils choisissent de prêcher l’évangile?

    8. Dans plusieurs cultures, celle de Jésus incluse, le fait de respecter les parents est la chose la plus importante que le fils doit faire. Pourquoi Jésus veut-il qu’on fasse le contraire?
  • Jésus, lui aussi, a enseigné l’importance de respecter les parents. Comment pouvons-nous réconcilier ce texte avec son commandement?

    9. Penses-tu que les jeunes de nos jours sont avertis des difficultés que va entraîner le fait de suivre Jésus , comme Il fait lui-même ici?

    10. Que dois-tu faire si tu te rends compte que tu n’es pas propre à servir au royaume de Dieu?

    BONNE NOUVELLE: Lorsque Jésus a prononcé ces paroles, il était en train d’aller à Jérusalem. Il n’a pas regardé en arrière après avoir mis sa main à la charrue, mais il a continué son chemin d’une manière résolue vers la souffrance et la mort. Il était propre au royaume de Dieu - peut-être qu’Il était le seul. Et il l’était non pas pour lui-même mais pour nous.

    Version for printing    
    Downloads    
    Pour nous contacter    
    Webmaster