GT Bible Studies    

    French    


Navigation L’étude Biblique Bonne Nouvelle

6. Quand la pire arrive 5, 21 – 24 et 35 – 43



POUR COMMENCER : D’habitude, c’était quelqu’un de respectable qui était élu chef de synagogue. Tous les autres chefs de synagogue mentionnés dans la Bible étaient hostiles envers Jésus, sauf Jaïrus. Il n’avait qu’un seul enfant, une fille de douze ans (Luc 8, 42).

1. Imaginez comment avait été la vie des parents après la naissance d’un enfant longtemps souhaité.

2. Qu’est-ce qui se passe entre les parents quand leur enfant tombe malade ? Pensez à plusieurs possibilités.
  • Comment est-ce que la maladie de l’enfant a peut-être affecté la foi de Jaïrus ?

    3. Pourquoi est-ce que Jaïrus a accepté de chercher l’aide auprès de Jésus bien que celui-ci ne fût pas populaire parmi les gens comme lui ?
  • Comment est-ce que la façon dont Jaïrus présente sa prière le caractérise (22 à 23) ?

    4. Qu’est-ce qui se passe dans le cœur du père au verset 35 ?
  • Dans quelle situation as-tu pensé qu’il est inutile d’importuner Jésus d’avantage ?

    5. Pourquoi est-ce que Jésus a dit à Jaïrus de ne pas avoir peur, bien que le pire lui soit déjà arrivé (36) ?
  • Que crains-tu le plus dans la vie ? (Tu peux répondre dans ton cœur.)
  • Si Jésus te disait de ne pas avoir peur lorsque la chose que tu crains le plus te serait arrivé – quelle serait probablement ta réaction ?

    6. Jésus te dit aujourd’hui : « Ne crains pas, crois seulement ». Que signifient ces paroles dans ta situation actuelle ?
  • A quoi Jaïrus devait-il croire même après la mort de sa fille ?
  • Comment Jaïrus aurait-il peut-être agi s’il n’avait pas eu de la foi ?

    7. Pendant l’absence de son mari, la femme de Jaïrus avait dû voir la mort de son enfant. Quel était son état d’âme à l’arrivée de Jésus et ses amis ?
  • Il y avait déjà le deuil dans la maison de Jaïrus. Qu’est-ce que Jésus a voulu dire aux gens, concernant la mort, par les paroles dans le verset 39 ?

    8. Quelles sont les choses qui attirent le plus ton attention à la description de la résurrection (41 à 43) ?

    9. Pourquoi Jésus a-t-il strictement interdit de raconter ce miracle aux autres, bien que cela eût été une bonne publicité pour lui ?

    10. Réfléchissez à ce miracle du point de vue de la petite fille. Comment a-t-il affecté son avenir ?
  • Comment la vie des parents a-t-elle changé aprés cet événement ?
  • Que pensez-vous, qu’est-ce que la famille de Jaïrus a pensé en entendant plus tard les rumeurs de la mort et de la résurrection de Jésus ?

    BONNE NOUVELLE : Dans le langage de Jésus, « Ne crains pas, crois seulement ! », signifie : « Laisse-moi m’occuper de cette affaire, je serai capable de le faire. » Jésus lui-même craignait une seule chose : la séparation de son Père. Il l’a craint tellement qu’il transpirait du sang à Gethsémané. En faisant ainsi, Jésus a démontré que la séparation de Dieu (autrement dit, l’enfer) est la seule chose que l’homme doit craindre. Le Seigneur peut et il veut transformer toute autre chose que nous craignons en une bénédiction dans la vie de ceux qui croient en lui.

    Version for printing    
    Downloads    
    Pour nous contacter    
    Webmaster