GT Bible Studies    

    French    


Navigation L’étude Biblique Bonne Nouvelle

9. 25 000 pains et 10 000 poissons 6, 30 – 44



POUR COMMENCER : Le moniteur montre sur une carte, à la rive opposée de Béthsaïda, la localité où la multiplication des pains a eu lieu (45) et calcule combien de kilomètres il y a pour aller aux villes les plus importantes de la Galilée. N’oubliez pas que Jésus et ses disciples avaient eu l’intention de se reposer pendant ce voyage (31 à 32).

1. Comment devient souvent une personne qui n’a même pas le temps pour manger (31) ?
  • Qu’est-ce que les disciples ont peut-être pensé en voyant la foule qui attendait Jésus sur la rive (32 à 33) ?
  • Pourquoi est-ce que Jésus ne s’est pas irrité à cause de la foule même s’il a perdu son jour de repos (34) ?

    2. Quand Jésus a fini de parler, il était environ seize heures. Comment est-ce que les disciples se sentaient probablement à cette heure-là ?
  • Calculez combien de temps les gens auraient-ils mis à regagner à pied les villes les plus importantes de la Galilée ? N’oubliez pas que parmi la foule, il y avait même des vieillards et des enfants.

    3. Cinq petits pains et deux poissons constituaient le repas d’un homme. Combien est-ce qu’un tel déjeuner coûterait en notre monnaie ?
  • Combien de villages aurait-il fallu parcourir pour trouver assez de nourriture – 25 000 petits pains et 10 000 poissons – pour 5000 personnes ?

    4. Combien est-ce qu’un pareil déjeuner pour cinq milles hommes coûterait en notre monnaie ?
  • A l’époque, deux cent deniers était ? du salaire annuel d’un homme. Pourquoi est-ce que les disciples ont fait mention de cette somme-là à Jésus (37) ?

    5. Pourquoi est-ce que Jésus a dit à ses disciples : « Donnez-leur vous-mêmes à manger (37) ?
  • Qu’est-ce que les disciples auraient dû répondre à l’ordre de Jésus ?

    6. Pourquoi les disciples ont-ils eu le courage de faire ce que Jésus leur a demandé (39) ?
  • En s’asseyant sur l’herbe, les gens croyaient-ils que l’on leur donnerait de quoi manger ? S’il le croyaient, où pensaient-ils que l’on allait trouver cette nourriture (40) ?

    7. Pourquoi est-ce que Jésus a multiplié par 5000 le pain qu’ils avaient, au lieu de transformer 5000 caillous en pain, par exemple (41 à 42) ?
  • Quelle est la différence entre les miracles faits par Jésus et les « miracles » faits par les sorciers ?

    8. Pensez à plusieurs raisons pour lesquelles les chrétiens de notre temps ne s’intéressent pas beaucoup à nourrir les affamés de ce monde ? (Qu’est-ce qui intéresse les chrétiens de notre temps ?)
  • Qui sont les affamés que Jésus voudrait que tu nourrisses aujourd’hui ?

    9. Crois-tu que Jésus peut multiplier par 5000 les (quelques) talents que tu lui donnes ?
  • Quelle est la différence entre la foi et le réalisme ?

    BONNE NOUVELLE : Après avoir fait ce miracle, Jésus a dit : « Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. (...) Le pain que je donnerai, c’est ma chair » (Jean 6, 51). Par sa mort sur la croix, Jésus lui-même est devenu pour nous l’hostie et le pain de la vie éternelle.

    Version for printing    
    Downloads    
    Pour nous contacter    
    Webmaster