GT Bible Studies    

    French    


Navigation L’étude Biblique Bonne Nouvelle

20. Point de résurrection de la chair 12, 18 – 27



POUR COMMENCER : Les sadducéens formaient l’élite religieuse du temps de Jésus. Même les souverains sacrificateurs étaient souvent choisis parmi eux (Actes 5, 17). Les sadducéens croyaient en Dieu et en le Pentateuque, mais ils ne croyaient pas en la résurrection de la chair, les esprits et la vie après la mort. En fait, les théologiens libéraux de notre temps ressemblent aux sadducéens à bien des égards, cf. verset 24.

1. Quelle était la réponse que les sadducéens attendaient peut-être à leur question (18 à 23) ?
  • Pourquoi est-ce que les sadducéens trouvaient ridicule et impossible de croire en la résurrection de la chair ?
  • Selon notre texte, quel était l’objet de l’intérêt profond des sadducéens ?

    2. Imagine toi dans les situations suivantes :
  • Tu es un sadducéen et ton ami vient d’apprendre qu’il a un cancer inguérissable. Comment vas-tu le réconforter ?
  • Tu es un sadducéen participant à une funéraille où le veuf / la veuve pleure son chagrin désespérément. Qu’est-ce que tu vas lui dire ?

    3. Comment est l’image qu’une personne qui ne croit pas en la résurrection de la chair a de Dieu ?
  • Qu’est-ce que le mot « salut » signifie pour quelqu’un qui ne croit pas en l’éternité que l’on passe ou dans le ciel ou aux enfers ?
  • Comment était probablement le Sauveur ou le Messie que les sadducéens attendaient ?

    4. Qu’est-ce qui a induit les sadducéens à renoncer à la seine doctrine et à la foi qui sauve ?
  • Qu’est-ce qui a induit les théologiens de notre temps à la même erreur que les sadducéens en leur temps ?
  • Pourquoi est-ce que la théologie libérale manque de la puissance de Dieu ?
  • Qu’est-ce qui pourrait empêcher les gens de s’égarer dans l’hérésie des théologiens libéraux, reniant la résurrection de la chair ?

    5. De quelle manière Jésus a-t-il argumenté sa foi en la résurrection (26 à 27) ?
  • Le moniteur lit Hébr. 11, 16 à 19 qui parle de la foi d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Quelle est la conclusion que ces trois patriarches auraient dû faire concernant leur vie s’ils n’avaient pas crû en la résurrection de la chair ?
  • Comment serait ta vie si tu ne croyais pas en la résurrection de la chair ?

    6. Dans le Nouveau Testament, nous avons quelques cas où un pharisien s’est converti, mais aucun cas où cela arrive à un sadducéen. Quelle en est la raison, que pensez-vous ?

    7. Quel est le reconfort que ce passage peut donner à quelqu’un qui craint la mort ?
  • Qu’est-ce que ces paroles de Jésus signifient pour toi aujourd’hui : « Dieu n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants » (27) ?

    BONNE NOUVELLE : Si Dieu n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants, pourquoi Dieu lui-même a-t-il dû mourir ? C’est parce que c’était le seul moyen de nous sauver de la mort à la vie éternelle.

    Version for printing    
    Downloads    
    Pour nous contacter    
    Webmaster