17. Le chemin, la vérité et la vie Jean 14 : 1-11


POUR COMMENCER: Qui d’entre nous serait en état de penser aux troubles du cœur des autres en sachant qu’il va être torturé et mis à la mort le lendemain?

1. Qu’est-ce que tu penses - est-ce que les troubles et l’inquiétude sont une preuve du manque de foi? Justifie ta réponse (1).
  • Pour répondre silencieusement : qu’est-ce qui te trouble en ce moment?

    2. Que signifie le verset 1?
  • Qu’est-ce que l’homme doit croire au sujet de Dieu et de Jésus au moment où son cœur se trouble?
  • L’inquiétude disparaît-elle de notre cœur si nous croyons en Dieu et en Jésus?

    3. Que dit Jésus au sujet de la foi dans ces 11 versets - chercher toutes les phrases où le verbe « croire » figure.

    4. Qu’est-ce que nous apprenons au sujet du ciel dans les versets 2 et 3?
  • Comment est-ce que le premier verset s’attache au deuxième et au troisième?
  • Il s’avère à la fin du verset trois que Jésus désire être ensemble avec nous. Ce désir est-il réciproque? Si non, pourquoi pas?
  • Dans quelle situation est-ce que le ciel est devenu important pour toi?

    6. Qu’est-ce que les paroles de Jésus « Je suis le chemin » signifient (6)?
  • Quelle est la différence entre une personne qui dit : « Voici le chemin » et celui qui dit : « Je suis le chemin »?
  • Pourquoi est-ce que personne ne peut aller au ciel si ce n’est par le chemin qui est Jésus?

    7. Qu’est-ce que les versets 7 à 11 nous apprennent de la relation entre Dieu et Jésus?
  • Pourquoi est-ce qu’on ne peut pas être Chrétien si on ne croit pas que Jésus est Dieu?

    8. Comment étaient les disciples à qui Jésus a dit toutes ces paroles rassurantes (voir 13 : 37 à 38, 14 : 5, 8, 9)?
  • Pourquoi est-ce que les disciples connaissaient si mal eux-mêmes et Jésus même après avoir passé trois ans ensemble?
  • Auquel de ces trois disciples ressembles-tu le plus?

    9. Jésus dit à ses disciples de ne pas se troubler. Cependant, le même soir il a lui-même éprouvé de la tristesse et des angoisses (le moniteur lit Matth. 26 : 37 à 38). Pourquoi les paroles de Jésus et ses actes sont-ils contradictoires ici?
  • De quoi exactement Jésus avait-il peur à Gethsémané?
  • Quel était le prix des promesses merveilleuses que contient le dernier discours de Jésus à ses disciples?

    BONNE NOUVELLE: Ce dont Jésus avait le plus peur, c’étaient la colère de Dieu et le salaire du péché : l’enfer. Parce qu’il les a supportés à notre place, il a du « culot » à dire : « Que ton cœur ne se trouble point! » Que ses mots soient pour nous aujourd’hui une phrase à retenir donnée par Jésus pour que nous puissions nous y rattacher au milieu de nos soucis.

    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com