13. Moitié-croyant 9, 14 – 29



POUR COMMENCER : L’on appelle possédé quelqu’un dans le cœur de qui habite un démon. C’est une autre chose qu’une maladie mentale, l’épilepsie, etc. Il ne peut pas y avoir des démons dans le cœur de quelqu’un qui croit en Jésus et qui a été baptisé. Selon Luc, le garçon possédé était le fils unique de ses parents (Luc 9, 38).

1. Imaginez comment avait été la vie du père après que son fils a été possédé par un démon (17 à 18, 20 à 22). (La relation entre les parents, les relations avec les voisins, la relation avec Dieu, l’avenir, les tentatives de guérison, etc.)
  • Comment avait été la vie du garçon comparée à celle des autres enfants ?

    2. Qu’est-ce qui avait peut-être été la chose la plus difficile au père dans des situations décrites dans les versets 14 à 18 ? Et au fils ?

    3. Qui est-ce que Jésus entendait par la génération incrédule qu’il avait du mal à supporter (19) ?
  • Pourquoi est-ce qu’il était particulièrement difficile à Jésus de supporter l’incrédulité des gens dans cette situation ?

    4. Pourquoi est-ce que le père veut s’inclure dans sa demande d’aide : « Viens à notre secours, aie compassion de nous. » (22)

    5. Il semblerait que dans le verset 23, Jésus demande au père de l’enfant une foi inébranlable. Pourquoi ?
  • Comment te sentirais-tu si quelqu’un te demandait une foi parfaite au moment où tu es saisi d’une angoisse extrême ?

    6. Qu’est-ce que le père a cru au sujet de Jésus en s’écriant : « Je crois ! Viens au secours de mon incrédulité ! » Qu’est-ce qu’il doutait ? (24)
  • Qu’est ce que tu crois et qu’est-ce que tu doutes en t’écriant pour que Jésus vienne au secours dans les problèmes de ceux que tu aimes ?

    7. Est-ce que le cri du père (24) est un signe d’une foi qui sauve – justifie ta réponse.
  • Quand est-ce que ce père est devenu croyant ? Discutez les différentes possibilités.

    8. Pourquoi est-ce que Jésus a aidé cette famille même si ni le père ni le fils n’avaient une foi inébranlable ?
  • C’est à cause de la foi de qui que ce miracle a eu lieu ?
  • Quelle est la quantité de foi dont on a besoin pour que Jésus puisse aider les tiens dans leurs difficultés ?

    9. Il est possible que le père a cru que son fils était mort quand celui-ci était couché par terre (26). Pourquoi a-t-il dû encore vivre ce moment d’effroi avant de pouvoir voir l’aide que Jésus lui avait apportée ? (Qu’est-ce qu’il n’aurait pas appris s’il avait été aidé au moment où il l’a demandé ?)
  • Pourquoi est-ce que Jésus nous laisse souvent perdre courage avant de se saisir de la situation ? (Qu’est-ce que tu n’aurais pas appris si tu avais été aidé au moment même que tu l’as demandé ?)

    10. « Jésus, l’ayant pris par la main, le fit lever. » (27) Remplace le mot ‘le’ par le nom de celui pour qui tu t’inquiètes le plus en ce moment. Qu’est-ce que cette phrase, lue de cette manière, signifie pour toi ?

    BONNE NOUVELLE : Lorsque Jésus lui-même a été torturé par les hommes méchants et par le diable, il a pourtant cru en la force et l’amour de son Père Céleste sans le moindre doute. C’est à cause de la foi de Jésus que nous, qui sommes des hommes de peu de foi et incrédules, pouvons trouver l’aide de Dieu pour nous-mêmes et pour ceux que nous aimons.

    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com