Étude biblique de l'Evangile selon Jean

Notez: En quatrième passage les questions sont trié. Les questions plus faciles sont marqué avec une *, les questions un peu plus difficile sont marque avec deux ** et les plus difficile sont marqué avec ***.

Jean
1. La Parole est Dieu 1 : 1 - 18***
2. Nous avons trouvé Jésus! 1 : 43 - 51**
3. L’eau est changée en vin 2 : 1 - 11**
4. Jésus le fouet dans la main 2 : 13-22***
5. Un pharisien et le serpent d’airain 3 : 1-16**
6. L’eau vive 4 : 5-30*
7. Les miracles, les prodiges et la foi 4 : 46-54**
8. L’homme qui n’avait personne! 5 : 1-18*
9. Le pain de vie 6 : 1-15**
10. Un Messie secret 7 : 40-52***
11. Jésus comme juge 8 : 1-11*
12. La lumière du monde 9 : 1-7 ; 18-23 ; 35-41**
13. Le bon berger 10 : 1-16***
14. La résurrection et la vie 11 : 1-5 ; 25-26 et 32-46**
15. La mort du grain de blé 12 : 23-33***
16. Le Seigneur fait le travail d’un esclave 13 : 1-17**
17. Le chemin, la vérité et la vie 14 : 1-11***
18. Le vrai cep 15 : 1-11***
19. La tristesse et la joie 16 : 20-24 ; 32-33***
20. Jésus prie pour les siens 17 : 13-21***
21. L’arrestation de Jésus 18 : 1-14**
22. Tout est accompli! 19 : 25-30**
23. Marie de Magdala au sépulcre de Jésus 20 : 11-18**
24. Croire sans voir 20 : 19-29**
25. M’aimes-tu? 21 : 15-19**

Print all lessons

© 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com


1. La Parole est Dieu Jean 1 : 1 - 18


POUR COMMENCER: S’il y a dans votre groupe des gens qui connaissent très peu la Bible, nous suggérons que vous renvoyiez l’étude de ce texte à une date ultérieure. Il est trop difficile pour un débutant.

1. LA PAROLE (1 - 3 ; 14)
  • Explique par tes propres mots le contenu de ces versets.
  • A ton avis, peut-il y avoir une vraie communion entre deux personnes sans paroles?
  • Pourquoi est-ce que la Parole est la chose la plus importante, plus importante que par exemple les expériences, quant à la foi chrétienne?
  • Si nous n’avions pas la parole de Dieu, comment pourrions-nous connaître Dieu?
  • Pourquoi appelle-t-on Jésus la Parole de Dieu?

    2. LA LUMIERE (4 - 10)
  • Qu’est-ce que les versets 4 et 5 veulent dire?
  • Qu’est-ce que Jésus a en commun avec la lumière?
  • Sous quel rapport peut-on dire que le monde est un lieu ténébreux?
  • Qu’est-ce qu’on entend par l’affirmation selon laquelle les ténèbres n’ont point reçu la lumière (5)?
  • Pourquoi le monde n’a-t-il pas connu Jésus bien qu’il ait lui comme lumière dans les ténèbres (10)?

    3. JEAN-BAPTISTE (6 - 8)
  • Quelle était la tâche de Jean-Baptiste selon ce texte?
  • Que veut dire l’affirmation selon laquelle Jean-Baptiste n’est pas la lumière?
  • Qu’est-ce qui a rendu Jean suffisamment humble pour ne pas vouloir être la lumière lui-même?
  • Compare la mission de Jean à celle que tu as reçue de la part de Dieu.

    4. LE MONDE ET LES ENFANTS DE DIEU (9 - 13)
  • Comment est le monde selon ce texte?
  • Comment devient-on enfant de Dieu selon notre texte?
  • Pourquoi personne ne devient enfant de Dieu par la naissance naturelle?
  • Es-tu devenu enfant de Dieu? Si oui, comment?

    5. LA GLOIRE (14) dans la Bible veut dire qu’on peut voir la présence de Dieu de ses propres yeux. La gloire s’est manifestée surtout dans le tabernacle et dans le temple. Dans ce verset, on dit à propos de Jésus qu’il a « dressé sa tente » parmi nous.
  • Qu’est-ce que nous apprenons sur Jésus par le verset 14?
  • Comment la gloire de Jésus s’est-elle manifestée de son vivant? (La réponse se trouve hors de ce texte?)
  • Comment serait une personne qui est pleine de grâce ou de vérité, mais pas les deux à la fois?

    6. LE TEMOIGNAGE DE JEAN (15 - 18)
  • Dis avec tes propres mots ce que Jean-Baptiste a rendu comme témoignage au sujet de Jésus.
  • Quelle sorte d’homme a besoin d’avoir grâce pour grâce (16)?
  • Peux-tu dire que le verset 16 est vrai dans ta vie?
  • Selon Jean, quel est le seul moyen de connaître le vrai Dieu?
  • Après avoir lu ce texte, qu’est-ce que tu penses de l’affirmation selon laquelle les Musulmans, les Juifs et les Chrétiens ont le même Dieu?

    BONNE NOUVELLE: Jésus et la Parole sont la même chose. Celui qui reçoit la Parole de la Bible reçoit Jésus. Celui qui rejette la Bible rejette Jésus. La parole de Jésus est la lumière qui luit dans les ténèbres de ta vie même aujourd’hui. Ce n’est que par elle que tu peux recevoir grâce pour grâce.


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    2. Nous avons trouvé Jésus! Jean 1 : 43 - 51


    POUR COMMENCER: Cherche sur une carte les localités où ces événements ont eu lieu : Béthanie au-delà du Jourdain (1 : 28) ainsi que Bethsaïda (1 : 44) et Nazareth (1 : 46). L’Ancien Testament ne mentionne pas Nazareth lors des prophéties prononcées sur le Messie si on ne prête pas attention à la ressemblance entre les mots « germe, rejeton » et « nazaréen » en hébreu (Es. 11 : 1 ; 53 : 2 ; Jér. 23 : 5 ; 33 : 15). Le moniteur devra lire à l’avance l’histoire de l’échelle de Jacob (Gén. 28 : 10 à 22). On fait référence à cette histoire dans la dernière question.

    1. Pour quelle raison Philippe a-t-il voulu tout de suite parler à son ami de Jésus qu’il venait de rencontrer (43 à 45)?
  • Rappelle-toi le temps où tu as appris à connaître Jésus. Avais-tu envie de parler aux autres de ce que tu avais trouvé? Pourquoi, pourquoi pas?

    2. Qu’est-ce qui a fait que Nathanaël doute les paroles de Philippe?
  • Pourquoi Nathanaël est-il allé voir Jésus?

    3. Qu’est-ce que Jésus a voulu dire par les mots avec lesquels il a salué Nathanaël (47)?
  • Comment Nathanaël a-t-il éprouvé ces mots de Jésus (47)?
  • Que penserais-tu si Jésus te disait aujourd’hui : « Voici vraiment un enfant de Dieu, dans lequel il n’y a point de fraude! »?

    4. A l’étonnement de Nathanaël, Jésus savait ce qui s’était passé sous un certain figuier. Qu’avait peut-être pensé ou prié Nathanaël sous l’arbre? Pensez à plusieurs possibilités.

    5. Quelle est l’importance pour l’homme du fait que quelqu’un voit le plus profond de son cœur?
  • Rappelle-toi ce à quoi tu as pensé quand tu étais seul. Que penses-tu du fait que Jésus a lu tes pensées comme un livre ouvert?

    6. Les mots de Jésus au verset 47 sont une citation indirecte du Psaume 32 : 1 à 2. (Le moniteur lit les versets.) Comment l’homme peut-il devenir tel qu’il n’y ait point de fraude dans son cœur?

    7. Pour quelle raison Nathanaël appelle-t-il tout d’un coup Jésus le Fils de Dieu et le roi d’Israël (49)?

    8. Le moniteur fait brièvement un résumé de Gén. 28 : 10 à 22. Que veut dire Jésus par les versets 50 à 51 - pensez à plusieurs possibilités?
  • Comment la croix de Jésus et l’échelle de Jacob ressemblent-elles l’une à l’autre?


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    3. L’eau est changée en vin Jean 2 : 1 - 11


    POUR COMMENCER: Les noces étaient un grand événement au temps de Jésus. En général, on les fêtait pendant plusieurs jours. La distance entre Nazareth et Cana est d’environ 12 kilomètres à vol d’oiseau. La mère de Jésus n’avait pas encore vu un seul miracle fait par son fils, mais elle avait elle-même vécu le miracle de la naissance de la vierge. Le troisième jour est mardi, où l’on organise de préférence les noces en Israël même de nos jours, la raison étant que quant au troisième jour de la création, la Bible dit deux fois que « Dieu vit que cela était bon » (Gén. 1 - 10, 12 ).

    1. Quelle pourrait être la raison pour laquelle le vin soit fini aux noces de Cana - pensez à plusieurs possibilités.
  • Quelle pouvait être la chose la plus déplorable pour les hôtes?

    2. Penses-tu que Marie savait attendre qu’un tel miracle se produise? Pourquoi - pourquoi pas?
  • Verset 3 contient la prière de Marie. Compare celle-ci à tes prières.

    3. Pourquoi Marie n’a-t-elle pas cédé bien que Jésus lui eut répondu d’une manière presque impolie?
  • Qu’est-ce que Marie croyait de son fils à ce stade?
  • Pourquoi Jésus a-t-il fait le miracle même si, au début, il n’avait peut-être pas eu l’intention de le faire?

    4. Dans quelles situations avons-nous besoin d’une foi comme celle de Marie?

    5. Qu’est-ce que les serviteurs ont peut-être pensé en portant un vase d’eau après l’autre au milieu d’une fête qui les rendait impatients?
  • Pourquoi les serviteurs ont-ils fait ce que Jésus leur a dit de faire?

    6. Combien d’années met-on pour faire du bon vin?
  • Les vases de pierre contenaient environ 80 à 120 litres chacun. Calcule combien de litres de vin Jésus a fait en un petit moment.
  • Calcule le prix d’une telle quantité de vin en notre monnaie.

    7. Qu’est-ce que les serviteurs ont pensé en se rendant compte que l’eau avait été changée en vin?
  • Crois-tu que tous les serviteurs croyaient en Jésus à partir de ce moment? Justifie ta réponse.

    8. Dans la Bible, le mot « gloire » veut dire que la présence de Dieu est manifeste à l’œil nu. La gloire s’est manifestée par exemple dans le tabernacle et dans le temple. Qu’est-ce qu’on entend par l’affirmation que Jésus a manifesté sa gloire à ses disciples par ce miracle (11)?
  • Jean dit plus tard que la gloire de Dieu est manifestée même dans la souffrance de Jésus. Qu’est-ce qu’il entend par cela?

    9. Qu’est-ce que les disciples croyaient de Jésus après ce miracle?
  • Pourquoi la foi des disciples n’était pas encore « prête »?

    BONNE NOUVELLE: Dans l’Ancien Testament, le vin est rattaché à l’image du souverain qui vient de Juda : « Le sceptre ne s’éloignera point de Juda, ni le bâton souverain d’entre ses pieds, jusqu’à ce que vienne le Schilo, et que les peuples lui obéissent. Il attache à la vigne son âne, et au meilleur cep le petit de son ânesse ; il lave dans le vin son vêtement, et dans le sang des raisins son manteau. » (Gén. 49 : 10 à 11). Dans le Nouveau Testament, le vin fait allusion au sang de Jésus qui est répandu pour la rémission de nos péchés.


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    4. Jésus le fouet dans la main Jean 2 : 13-22


    POUR COMMENCER: Pour les Juifs, le temple était l’endroit le plus important sur la terre, plus important que la maison et les champs. Premièrement, Dieu avait ordonné de construire le tabernacle dans le désert, ensuite, le roi Salomon a bâti le temple et lorsque celui-là avait été détruit, Esdras en a bâti un autre. Le temple du temps de Jésus était probablement le bâtiment magnifique que le roi Hérode avait construit sur le temple d’Esdras (voir verset 20).

    1. Lire les versets 14 à 16. Qu’est-ce qui t’étonne le plus quant au comportement de Jésus?
  • Faire un fouet avec des cordes prend quelque temps ; comment imagines-tu l’aspect extérieur de Jésus pendant ce temps-là?
  • Imagine ce que l’on pouvait entendre dans le temple pendant le verset 15.

    2. Pourquoi personne n’a empêché Jésus lorsqu’il renversait des tables et agitait son fouet?
  • A ton avis, qu’est-ce qui frappe le plus quant au comportement de Jésus?
  • Quelle était la chose qui l’a mis en colère?

    3. Comment le temple de Dieu peut-il devenir une maison de trafic même de nos jours?
  • Les sacrifices étaient offerts au temple pour la rémission des péchés. Comment une institution des sacrifices peut-elle être déformée au point qu’elle ne remplit plus sa fonction?

    4. Pourquoi le Dieu du christianisme hait-il les cérémonies qui sont faites d’une façon superficielle?
  • Pense à ta façon d’assister au culte - à quel point est-elle superficielle?
  • Quelles sont les choses dont il faudra que Jésus te purifie? (Tu peux répondre dans ton cœur.)

    5. Quelle est la différence entre la colère de Jésus et la nôtre (16 à 17)?

    6. Dans ce texte, Jésus compare le temple à son corps (19 à 21). Pourquoi Jésus a-t-il dû dresser encore un temple? (Quelles fonctions du temple Jésus a-t-il remplies dans son corps sur la croix?)

    7. Pensez à plusieurs raisons pour lesquelles Dieu a laissé les Romains détruire le temple de Jérusalem quarante ans après la résurrection de Jésus. (Pourquoi est-ce qu’on n’a plus besoin du temple à Jérusalem?)

    8. Le temple du corps de Jésus signifie non seulement l’endroit de la rémission des péchés mais aussi l’église chrétienne (1. Cor. 12 : 27). Dans quelles situations a-t-on besoin dans l’église d’une purification semblable à celle que Jésus a faite dans le temple de Jérusalem?
  • Dans quelles situations un dirigeant de l’église doit-il agiter un fouet?

    BONNE NOUVELLE: A cause de toi, aussi, Jésus est devenu un temple où tes péchés sont pardonnés uniquement grâce à son sacrifice sur la croix.


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    5. Un pharisien et le serpent d’airain Jean 3 : 1-16


    POUR COMMENCER: Même si Nicodème était pour ainsi dire un expert de la religion, il n’était pas entré dans le royaume de Dieu. Il est un peu bizarre qu’il vienne discuter avec Jésus qui était plus jeune que lui, moins éduqué et d’un rang social plus bas que lui. Il était membre du sanhédrin, il était donc ce qu’on pourrait appeler ministre.

    1. Quels étaient les bons et les mauvais côtés du tempérament du Nicodème selon le texte? (Que montre le fait qu’il ne soit pas venu auprès de Jésus pendant la journée mais dans la nuit?)
  • Que penses-tu, quelle était la vraie question que Nicodème est venu poser à Jésus?

    2. Pourquoi Nicodème n’est pas sûr de son salut bien qu’il ait crû en Dieu toute sa vie?
  • Pourquoi la certitude du salut peut-elle manquer à chacun de nous?

    3. Maintenant, nous allons voir ce que Jésus entend par la nouvelle naissance. Qu’est-ce qui change lorsque quelqu’un est né de nouveau d’en haut (3 à 8)?
  • Qu’est ce que signifie que l’on naît de nouveau « d’eau et d’Esprit »?

    4. Nicodème pose une question à Jésus : « Comment cela (la nouvelle naissance) peut-il se faire? » (9). Explique par tes propres mots ce que Jésus lui répond (10 à 16).

    5. En illustrant comment l’homme est né de nouveau, Jésus prend un exemple, un événement qui a eu lieu lors de l’exode. Dieu a envoyé des serpents dans le campement pour punir le peuple à cause de leurs péchés. Plus tard, Dieu a pourtant donné un remède contre le venin du serpent : celui qui a regardé un serpent d’airain placé sur une perche a conservé la vie. Quelles sont les ressemblances entre cet événement et la mort de Jésus sur la croix - trouvez autant de ressemblances que possible.

    6. Qu’est-ce que les gens qui ont regardé le serpent d’airain ont cru?
  • Pourquoi est-ce que tous ne croyaient pas au remède que Dieu avait donné?
  • Qu’est-ce que cet exemple tiré de l’Ancien Testament a en commun avec la nouvelle naissance?

    7. En général, dans la Bible, le serpent est le symbole de Satan. Que pensez-vous, pourquoi Jésus a-t-il fait ici une analogie entre lui-même et le serpent, l’adversaire de Dieu?

    8. Qu’est-ce que le verset 16 nous enseigne sur la nouvelle naissance?

    9. (Si vous avez le temps : ) Quelles sortes de confusions avez-vous eues avant concernant la nouvelle naissance? Discutez-les à la lumière de ce texte.

    BONNE NOUVELLE: Dieu t’a tant aimé qu’il a donné son Fils unique, afin que toi qui crois en lui ne périsses point mais que tu ais la vie éternelle.


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    6. L’eau vive Jean 4 : 5-30


    POUR COMMENCER: La femme de notre texte était samaritaine ; elle appartenait donc au peuple mixte que les Juifs méprisaient. Si elle était une trentenaire à l’époque, cela veut dire qu’elle avait changé d’homme à peu près tous les deux ans.

    1. Qu’est-ce que vous pensez, pourquoi la femme se rendait-elle au puits à l’heure la plus chaude de la journée (à midi) et non pas au crépuscule avec les autres femmes?
  • Qu’est-ce qu’elle éprouvait en se rendant au puits tous les jours toute seule?
  • Avec qui cette femme peut-elle s’entretenir?
  • Quelles sortes de craintes avait-elle peut-être face à son avenir?

    2. Qu’est-ce qui est plus difficile à ton avis : abandonner cinq partenaires successivement ou être soi-même abandonné cinq fois?
  • Quel effet cela fait de commencer à cohabiter avec quelqu’un pour la sixième fois, et même avec un homme marié?

    3. Que pensait la femme peut-être d’elle-même maintenant?
  • Qu’est-ce qu’elle pensait peut-être des hommes?
  • Qu’est-ce qu’elle pensait peut-être de l’amour?
  • Comment peut-elle justifier ses six concubinages?
  • Comment peut-elle justifier le fait qu’elle ait pris le mari d’une femme et le père aux enfants de celle-ci?

    4. Les hommes juifs n’avaient pas de tête-à-tête avec des femmes. Pourquoi Jésus a-t-il engagé la conversation avec la femme samaritaine en lui demandant un service?
  • A votre avis, qu’a pu penser la femme des paroles de Jésus au verset 10?

    5. Jésus a offert à la femme de l’eau vive qui peut étancher la soif définitivement. De quoi avait-elle soif dans sa vie?
  • De quoi est-ce que chacun de nous a le plus soif dans sa vie - l’on peut répondre à cette question silencieusement.

    6. Lis le verset 14 comme si c’étaient des paroles que Jésus t’adresse particulièrement. Qu’est-ce qu’elles signifient pour toi à cette époque de ta vie?
  • Comment est l’homme au dedans de qui jaillit l’eau de la vie éternelle?

    7. Pourquoi Jésus répond-il au verset 16 à la demande de la femme en disant : ”Appelle ton mari et viens ici”?
  • Qu’est-ce qui s’était passé si l’échange de mots aux versets 16 et 17 n’avait pas eu lieu, mais Jésus aurait dit tout de suite les mots du verset 18?
  • Pourquoi Jésus veut-il nous montrer d’abord nos péchés, avant de nous donner l’eau de la vie éternelle?

    8. Qu’est-ce que vous trouvez, qu’est-ce que la femme a dû penser quand elle s’est rendu compte que Jésus connaissait toute sa vie antérieure?
  • Quand la femme a-t-elle compris que Jésus l’aimait au lieu de la mépriser?

    9. Par la suite, Jésus a annoncé à la femme samaritaine qu’il était le Messie - la chose qu’il cachait encore longtemps aux autres (25 à 26). Pourquoi l’a-t-il fait?

    10. Voir les versets 29 à 30. Quelles conséquences concrètes pour la vie de la femme avait le fait que Jésus lui a donné de l’eau vive? (Comment la relation de la femme à la culpabilité a-t-elle changé? Et à la communauté villageoise?)

    11. Quelle est la soif dont Jésus a libéré la femme? De quelle soif ne l’a-t-il pas libérée?
  • Une fois, Jésus a crié sur la croix : « J’ai soif! » Pourquoi Jésus a-t-il dû souffrir à cause de la soif même s’il possédait de l’eau vive?


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    7. Les miracles, les prodiges et la foi Jean 4 : 46-54


    POUR COMMENCER: Le roi, dont l’officier apparaît dans notre texte, est le même Hérode Antipe qui avait arrêté et tué Jean-Baptiste. Hérode qui était responsable du massacre des enfants de Bethléem était le grand-père du Hérode de notre texte. Les Hérodes n’étaient qu’à moitié Juifs et le peuple ne les aimait pas. La distance entre Capernaüm et Cana est 38 kilomètres.

    1. Quoi de bon, quoi de mal y avait-il dans la vie de cet officier et père de famille avant la maladie de son fils?

    2. Pourquoi un officier qui avait une bonne position n’a pas envoyé un serviteur au lieu d’aller lui-même?
  • Que penses-tu : à quoi est-ce qu’il a pensé en marchant ces 38 km?

    3. Pourquoi est-ce qu’il était particulièrement difficile à cet homme d’aller auprès de Jésus?
  • Pense à un moment où il t’était difficile de t’approcher de Jésus - pour quelle raison?

    4. De quelle manière les paroles de Jésus au verset 48 s’attachent-elles à cette histoire?
  • Qu’y a-t-il de mauvais en ce que quelqu’un recherche un miracle ou un prodige pour pouvoir croire?
  • A ton avis, peut-on appliquer les mots du verset 48 au père de notre texte? Justifie ta réponse.

    5. Pourquoi Jésus n’est-il pas parti avec le père même s’il lui a demandé de faire ainsi?
  • De quelle manière la foi du père est-elle changée après la rencontre avec Jésus (50b)?

    6. Pourquoi y a-t-il dans le monde si peu de Chrétiens qui ne croient en la parole de Dieu que quand Dieu les aide?
  • Quelle est la promesse de Jésus sur laquelle tu dois compter maintenant?

    7. Pourquoi a-t-on écrit dans la Bible le moment de la guérison?
  • Quel aurait été l’effet sur la foi du père si le fils était guéri à une heure totalement différente que celle où Jésus a donné sa promesse?

    8. Qu’est-ce que la foi selon cette histoire?
  • Compare la foi du père à la tienne.

    9. Qu’est-ce que cette histoire nous apprend de la parole de Jésus?
  • Quelle est la différence entre quelqu’un qui souffre sans parole de Dieu et quelqu’un qui souffre en comptant sur la parole de Dieu?

    10. Pourquoi Jésus n’a-t-il pas utilisé sa parole puissante au moment où lui-même, Fils de Dieu, il mourait?

    BONNE NOUVELLE: La parole de Jésus est puissante parce qu’il a payé cher pour cela. Le fils de l’officier du roi a pu vivre. En revanche, le Fils de Dieu a dû mourir.


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    8. L’homme qui n’avait personne! Jean 5 : 1-18


    POUR COMMENCER: Notre texte décrit la première querelle de sabbat entre Jésus et les Juifs. Le sabbat, c’est samedi, le jour de repos des Juifs. Les pharisiens enseignaient que le Messie apparaîtra parmi son peuple dès que ce peuple tient un seul sabbat comme il faut. Aux fouilles archéologiques à Jérusalem, on a trouvé la piscine de Béthesda et ses portiques. (On n’étudie pas le verset 4, car il n’existe pas dans les manuscrits les plus anciens.)

    1. Qu’est-ce que vous pensez : comment était la vie quotidienne d’un homme malade sous les portiques de Béthesda pendant 38 ans?
  • Le mot grec « astheneia » au verset 5 peut signifier une maladie, mais plus souvent il signifie une faiblesse. Quel était en fait le problème de cet homme - pensez à plusieurs possibilités.
  • Quelle était la différence entre les dix premières années et les dix dernières années de la maladie?

    2. Pourquoi la famille de cet homme ne s’occupait-elle pas de lui - pensez aux possibilités différentes. (Quelle était la faute de l’homme lui-même, quelle était la faute de la famille?)
  • Comment était la caractère de cet homme : regardez ses mots au verset 7.

    3. Comment étaient peut-être les relations entre les malades qui attendaient la guérison? (Qu’est-ce que tu penses ; quelle était l’attitude de cet homme envers les autres malades qui n’étaient pas sous les portiques depuis aussi longtemps que lui?)
  • Pourquoi les autres n’ont pas laissé ce pauvre homme qui souffrait depuis longtemps descendre dans l’eau agitée avant eux?

    4. En quoi l’homme de notre texte croyait-il en fait? (D’où attendait-il l’aide?)
  • En quelles sortes de guérisons les gens croient-ils aujourd’hui?
  • Quel était le péché de l’homme auquel Jésus fait allusion au verset 14?

    5. Qu’est-ce que vous pensez : pourquoi Jésus est-il allé parler avec cet homme et non pas avec les autres malades?
  • Pourquoi Jésus a-t-il posé à cet homme une question dont la réponse était évidente (6)?
  • Pourquoi l’homme n’a pas répondu à la question que Jésus lui a posée?
  • Imagine-toi que Jésus te posait la question de savoir si tu veux que ton problème soit résolu - qu’est-ce que tu lui répondrais?

    6. Selon Jésus, qu’est-ce qui est pire que la souffrance de 38 ans (14)?
  • Qu’est-ce qui est, selon lui, pire que ta souffrance actuelle?
  • A ton avis, est-ce qu’on parle suffisamment du fait qu’il y ait quelque chose de pire qu’une maladie qui a duré 38 ans dans les réunions spirituelles de nos jours où beaucoup de malades sont guéris?

    7. Qu’est-ce que l’homme est allé faire au temple après être guéri - qu’est-ce que tu en penses (14)?
  • Quand l’homme a-t-il commencé à croire en Jésus (s’il a cru en lui)?

    8. Pourquoi l’homme guéri a-t-il fait ce que nous apprenons au verset 15 - pensez à plusieurs possibilités.
  • Jésus savait à l’avance ce qui allait se passer - pourquoi a-t-il donc guéri cet homme?

    BONNE NOUVELLE: Le sort qui attendait Jésus à la fin de sa vie était le même que celui de l’homme de notre texte : il n’avait personne qui l’aurait aidé dans son agonie. Quelque chose de pire que la maladie de 38 ans est arrivé à Jésus - il a été rejeté par Dieu. C’est pourquoi Jésus peut maintenant dire à celui qui se sent tout seul : « Tu a quelqu’un qui t’aime. Tu m’as avec toi. »


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    9. Le pain de vie Jean 6 : 1-15


    POUR COMMENCER: ”Le prophète” au verset 14 signifie le prophète prévu par Moïse et qui devrait être comme lui (Deut. 18 : 15, 18). Comme on avait mangé de la manne dans le désert au temps de Moïse, il a fallu que le nouveau prophète puisse faire la même chose. Cinq petits pains et deux poissons composaient le déjeuner d’une personne.

    1. Quel était le secret de la popularité de Jésus (2)?
  • Pourquoi sa popularité n’a-t-elle pas duré?
  • Qu’est-ce que les gens font en général lorsqu’ils s’aperçoivent que leur popularité commence à baisser?

    2. Pourquoi Jésus a-t-il éprouvé la foi des disciples à plusieurs reprises (5 à 6)?
  • A ton avis, est-ce que les disciples sont devenus plus sages dans les épreuves?
  • Comment Jésus t’a-t-il éprouvé dans les questions financières? (Tu peux répondre silencieusement, si tu veux.)

    3. Pourquoi les gens n’avaient-ils pas pris des provisions sur eux - pensez à plusieurs possibilités?
  • 200 deniers était deux tiers du salaire annuel d’un homme. Combien est-ce que cette somme fait en notre monnaie actuelle?
  • A combien de personnes pourrait-on servir un repas à cette somme aujourd’hui?

    4. Qu’est-ce que nous pourrions apprendre du comportement du petit garçon et d’André dans cette situation?
  • Qu’est-ce que le petit garçon a pensé en offrant ses provisions à André?

    5. André croyait-il à un miracle en mentionnant les provisions du garçon (9)? Qu’est-ce qui te fait penser qu’il croyait / qu’il ne croyait pas?
  • Crois-tu que Jésus peut multiplier par 5000 les petites offrandes que tu lui donnes?

    6. Pourquoi Jésus n’a-t-il pas fait du pain et du poisson à partir de rien ou même des cailloux, mais plutôt des cinq pains et des deux poissons?
  • Quelle est la différence entre les miracles que Jésus fait et ceux que font les sorciers?

    7. Certains théologiens prétendent que le pain s’est multiplié parce que les gens partageaient leurs provisions avec leurs voisins. Qu’est-ce qui dans notre texte montre que cette interprétation est fausse?
  • Pourquoi ce miracle était-il si important que tous les évangélistes ont voulu l’inclure dans leur évangile?
  • Que peuvent signifier les morceaux qui restaient à chacun de nous (12 à 13)?

    8. Quelle sorte de souverain les gens ont-ils toujours souhaité?
  • Pourquoi Jésus n’a-t-il pas voulu qu’il soit fait roi bien que, comme fils de David, il fut en fait roi des Juifs?

    9. Qu’est-ce que les masses attendent surtout de Jésus de nos jours?
  • Qu’est-ce que tu attends le plus de Jésus aujourd’hui?
  • Qu’est-ce que ce texte signifie pour toi personnellement?

    10. Pourquoi Jésus a-t-il dû répéter tous les miracles de l’Ancien Testament?

    BONNE NOUVELLE: Lisez les versets 48 à 51. La multiplication des pains parle de Jésus lui-même - comment il est devenu pain de vie. Jésus a dû mourir pour que nous puissions manger le pain de vie, c’est-à-dire l’hostie et vivre éternellement.


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    10. Un Messie secret Jean 7 : 40-52


    POUR COMMENCER: Le prophète au verset 40 fait toujours allusion au nouveau Moïse dont les Juifs attendaient la venue depuis plus de mille ans (Deut. 18 : 15, 18).

    1. Quels groupes différents figurent dans notre texte?
  • Quelles attitudes différentes les gens adoptaient-ils envers Jésus?

    2. Pourquoi les contemporains de Jésus auraient-ils dû comprendre que Jésus est le Messie?
  • Pourquoi Jésus n’a-t-il pas annoncé à tout le monde : « Même si je viens de la Galilée, je suis né à Betléhem et je suis descendant de David. » (41 à 42)?

    3. Est-ce qu’il est plus difficile ou plus facile aux gens de notre pays aujourd’hui de croire en ce que Jésus est le Messie si on compare leur situation à celle des Juifs du temps de Jésus?

    4. Pourquoi le Messie a-t-il dû rester secret?
  • Qu’est-ce qui se serait passé si Jésus n’avait pas été un Messie secret mais si public que tout le monde l’aurait reconnu facilement?

    5. Qu’est-ce que ce texte nous apprend de la pression sociale (48)?

    6. Qu’est-ce que les pharisiens pensaient d’eux-mêmes selon le verset 49?

    7. Qu’est-ce que les pharisiens avaient peut-être pensé faire à la réunion que décrivent les versets 45 à 52?
  • Pourquoi les paroles de Jésus ont-elles fait une impression plus forte que ses miracles sur ceux qui étaient envoyés pour l’arrêter?

    8. Qu’est-ce qui se serait passé si Nicodème s’était tu?
  • Nicodème s’était rendu avant chez Jésus au milieu de la nuit parce qu’il avait peur de « la pression sociale ». Qu’est-ce qui lui a donné maintenant le courage de dire ce qu’il a fait?
  • Es-tu capable d’affirmer ta conviction même si tout le monde est d’un autre avis?

    9. Les pharisiens ont-ils compris ce que Nicodème leur a dit?
  • Croyez-vous que Nicodème regrettait ce qu’il avait dit en entendant la critique au verset 52?

    10. (Si vous avez le temps) : Quelle est la responsabilité d’un individu dans une situation de crise si la majorité est en train de prendre une mauvaise décision?
  • Pourquoi Dieu n’a-t-il pas annoncé clairement et sans équivoque devant tout le monde que Jésus est le Messie?


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    11. Jésus comme juge Jean 8 : 1-11


    POUR COMMENCER: Selon la loi de Moïse, et la femme et l’homme qui avaient commis l’adultère devaient être lapidés (Lév. 20 : 10). Les Romains s’étaient pourtant réservé le droit d’infliger et d’exécuter la peine de mort. Ils surveillaient ce qui se passait au domaine du temple depuis le château d’Antonius qui se trouvait à côté.

    1. Qu’est-ce qui peut entraîner quelqu’un à commettre adultère - essayez de trouver autant de raisons que possible.
  • Quelle sorte de bonheur et de souffrance y avait-il dans la vie de cette femme après qu’elle avait trouvé « un nouvel amour »?

    2. Qu’est-ce qu’il y avait de pire dans cette situation où la femme a été surprise en flagrant délit?
  • Qu’est-ce que la femme pensait de l’homme qui s’est enfui?
  • Comment est-ce que l’homme, qui lui aussi était probablement marié, a peut-être éprouvé cette situation?

    3. Ce matin-là, beaucoup d’autres personnes concernées ont été dans une situation difficile. Imaginez comment le mari de la femme qui allait être lapidée a éprouvé la découverte de l’adultère et la lapidation éventuelle - comment les ont éprouvés leurs enfants ou les parents de la femme, s’ils étaient encore vivants? Comment les ont éprouvés la femme et les enfants de l’homme qui s’est enfui?
  • Comment la situation a-t-elle affecté la vie psychique des enfants concernés?

    4. Qu’est-ce que la femme a peut-être pensé de Jésus au moment où elle a été traînée devant lui?
  • Qu’est-ce que la femme a pensé de son infidélité au moment où l’on a traînée devant Jésus?

    6. Pourquoi les Juifs ont-il amené la femme devant Jésus même s’ils savaient que la lapidation ne pouvait pas être exécutée?
  • Pourquoi Jésus n’a-t-il pas dit : « Personne d’entre vous n’a le droit de jeter une pierre contre cette femme », mais plutôt les mots au verset 7?

    7. Pourquoi ceux qui accusaient sont-ils partis dans l’ordre décrit au verset 9?
  • Pourquoi Jésus n’a-t-il pas voulu voir l’effet de ses mots sur les pharisiens mais s’est baissé pour écrire sur la terre?
  • Selon vous, qu’ont raconté les pharisiens à propos de cette histoire à leurs femmes à la maison?

    8. Pourquoi est-ce que Jésus seul aurait eu le droit de condamner cette femme à mort?
  • Pourquoi Jésus n’a-t-il pas agi conformément à la loi de Moïse en ce qui concerne cet événement?
  • Qu’est-ce qui s’est passé à propos de la punition que cette femme aurait dû souffrir après avoir détruit le bonheur de vie de tant de personnes?

    9. Pourquoi la femme ne s’est-elle pas enfuie pendant que Jésus écrivait quelque chose sur la terre et que les autres étaient déjà partis?
  • A quel moment la femme a-t-elle commencé à croire à la rémission des péchés?

    10. Pourquoi est-ce que Jésus a prononcé les mots du verset 11 justement dans ce contexte?
  • Jésus te dit aujourd’hui les mots du verset 11. Qu’est-ce qu’ils signifient pour toi dans ta situation actuelle?

    BONNE NOUVELLE: L’on ne nous dit pas ce que Jésus a écrit sur la terre. Peut-être qu’il a agi en juge et qu’il a écrit d’abord la punition propre à la femme - en ajoutant après les mots : « C’est moi qui purge la peine ».


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    12. La lumière du monde Jean 9 : 1-7 ; 18-23 ; 35-41


    POUR COMMENCER: Il n’y a guère un autre miracle de Jésus qui ait autant étonné les gens que la guérison d’un aveugle-né (9 : 32 ; 10 : 21 ; 11 : 37). Il est vrai que les globes oculaires d’un aveugle-né sont souvent atrophiés ; en revanche, l’ouïe est très fine chez une telle personne. Une personne aveugle « lit » la voix des autres ; elle entend des choses mieux que ceux qui voient ne peuvent pas entendre. L’aveugle de notre texte était majeur, il avait donc au moins 30 ans (21).

    Nous lisons les versets 1 à 7
    1. Comment devient la vie des parents qui ont un enfant aveugle?
  • L’homme de notre texte a gagné sa vie en mendiant (8). Imaginez un jour ordinaire de sa vie.
  • Que croyez-vous que cet homme pensait de l’amour de Dieu?

    2. L’homme de notre texte a dû entendre maintes fois les passants parler de son infirmité. Qu’a-t-il peut-être pensé en entendant les remarques des disciples qui passaient (2)?
  • Dans quelle situation as-tu pensé que tes malheurs et ceux de ta famille sont la faute de quelqu’un?

    3. Qu’est-ce que l’aveugle a peut-être pensé en entendant Jésus répondre à la question posée par les disciples (3 à 5)?
  • Comment les œuvres de Dieu devraient-elles se manifester en ta vie, qu’en penses-tu?

    4. Que montre le fait que l’homme n’a pas cherché à empêcher un inconnu d’appliquer de la boue sur ses yeux (6)?
  • Pourquoi Jésus n’a-t-il pas guéri l’aveugle tout de suite mais l’a envoyé chercher le chemin du réservoir de Siloë?

    Nous lisons les versets 18 à 23

    5. L’exclusion de la synagogue signifiait l’exclusion de toute la société. Par exemple les mariages ou les funérailles ne pouvaient être organisés qu’à la synagogue.
  • Pourquoi les parents de l’aveugle ne nourrissaient-ils pas leur fils (8)?
  • Pourquoi est-ce que les parents ne se réjouissent pas vraiment de la guérison de leur fils?
  • Pourquoi l’homme guéri n’avait-il pas peur d’être exclu de la synagogue comme ses parents (35)?

    Nous lisons les versets 35 à 43. Ses versets décrivent la deuxième rencontre de l’homme guéri avec Jésus. L’homme a certainement reconnu Jésus par sa voix bien qu’il n’ait jamais vu sa face ni su son nom.

    6. Pourquoi l’homme guéri n’avait pas cherché Jésus pour le remercier?
  • Pourquoi Jésus a-t-il voulu parler avec l’homme guéri encore une fois?

    7. Pourquoi Jésus ne lui a-t-il pas demandé : « Crois-tu en moi? » mais plutôt : « Crois-tu au Fils de Dieu? »?

    8. Selon ce texte, qu’est-ce que signifie le fait que Jésus est la lumière du monde (4)? (Qu’est-ce que cela signifiait pour l’homme? Qu’est-ce que cela signifie pour toi?)
  • Pourquoi Jésus a-t-il dû éprouver les ténèbres de l’enfer sur la croix bien qu’il soit la lumière du monde?

    BONNE NOUVELLE: Jésus te donne aujourd’hui pour phrase à retenir les mots au verset 3. Toi et celui que tu aimes, vous avez eu des souffrances pour que les œuvres de Dieu soient manifestées en vous.


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    13. Le bon berger Jean 10 : 1-16


    1. Les versets 1 à 6
    Pour le moment, Jésus ne dévoile pas encore qu’il parle de lui-même. C’est pourquoi la conversation de l’étude biblique doit s’arrêter pour le moment au niveau concret des brebis et du berger.
  • Quelles caractéristiques une brebis a-t-elle selon ces six versets?
  • Qu’est-ce qui est typique pour un berger selon ces six versets?
  • Pourquoi une brebis ne peut-elle pas survivre sans berger?
  • Pourquoi ne peut-on pas changer de berger?
  • Quelle est la différence entre le berger et le voleur?
  • Quelle est l’importance du gardien de la porte dans la vie d’une brebis?

    2. Les versets 7 à 10 : Jésus parle des voleurs et des brigands.
  • Jésus est la porte - qu’est-ce qu’on entend par cela?
  • A qui Jésus fait-il allusion au verset 8?
  • Pourquoi est-ce que quelqu’un veut voler des brebis - pensez aux motifs différents.
  • Pourquoi est-ce que quelqu’un veut monter à la bergerie des Chrétiens par dessus la palissade et non pas par la porte qui est Jésus? (Voir aussi le verset 1.)
  • Que veut dire que quelqu’un veut « dérober, égorger et détruire » au sein de l’église chrétienne?
  • A ton avis, le fait que Jésus est venu te donner la vie et l’abondance s’est-il réalisé dans ta vie?

    3. Les versets 11 à 13 : Ce n’est que maintenant que Jésus dévoile qu’il est le Bon Berger dont plusieurs prophètes de l’Ancien Testament ont parlé (par exemple Èzéch. 34 et Psaume 23.)
  • Dans quelles situations un berger doit-il donner sa vie pour sa brebis?
  • Quelles sont les différences entre le berger et le mercenaire?
  • A qui Jésus fait-il allusion en parlant des mercenaires?
  • Pourquoi un mercenaire veut-il travailler comme berger?
  • Sous quels aspects Jésus ressemble-t-il à un bon berger - essaie de trouver autant de choses que possible.
  • Qu’est-ce que tu penserais si ton enfant sacrifiait sa vie pour un animal?
  • Qu’est-ce qui est plus facile à comprendre : le fait que quelqu’un meurt pour un animal ou le fait que Dieu meurt pour l’homme?
  • Pourquoi est-ce que Jésus a voulu mourir pour toi?
  • A quoi ou à qui réfère « le loup » quant aux Chrétiens?
  • Comment dois-tu battre un loup qui attaque la communauté chrétienne?
  • A ton avis, quel est l’enseignement le plus important aux versets 11 à 13?

    4. Les versets 14 à 16 : Comment reconnaître le Bon Berger?
  • Comment est-ce que la brebis et le berger apprennent à se connaître?
  • Comment est-ce que Jésus apprend à nous connaître et comment est-ce que nous apprenons à connaître Jésus?
  • Qu’est-ce que ce texte enseigne sur la parole de Jésus (3, 4, 5, 8, 16)?
  • Pourquoi est-ce qu’un vrai croyant ne suit que Jésus seul?
  • Comment pouvons-nous distinguer la voix de Jésus des autres voix?
  • Quand est-ce que Jésus t’a appelé par ton nom (3)?
  • De qui Jésus parle-t-il au verset 16?
  • Qu’est-ce que tous les chrétiens dans le monde entier ont en commun (16)?
  • Pourquoi ne peut-on pas parler du Bon Berger sans parler aussi de sa mort?

    BONNE NOUVELLE: Le moniteur lit Ex. 12 : 7, 13. Dans ce texte, on explique comment Jésus est devenu la porte sur le linteau et les deux poteaux sur lesquels il a fallu mettre du sang.


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    14. La résurrection et la vie Jean 11 : 1-5 ; 25-26 et 32-46


    POUR COMMENCER: Jésus était à une distance de voyage d’un jour à pied de Béthanie lorsqu’il a eu le message des sœurs de Lazare.

    Les versets 1 à 5
    1. Comment est-ce que les sœurs de Lazare pouvaient savoir que Jésus les aimait (les versets 3 et 5)?
  • Comment peux-tu savoir que Jésus t’aime et qu’il aime ta famille?

    2. Pourquoi est-ce que Jésus n’est pas parti tout de suite pour guérir Lazare?
  • Qu’est-ce que Jésus entend par les mots du verset 4?
  • Crois-tu que Jésus prononce les mêmes mots en parlant de ta souffrance?

    Les versets 25 à 26
    3. Que veulent dire ces versets?
  • Pourquoi est-ce que celui qui croit en Jésus n’a pas besoin d’avoir peur de la mort?

    Les versets 32 à 46
    4. Quels sentiments Marie a-t-elle éprouvé envers Jésus en énonçant les mots au verset 32 - discutez plusieurs possibilités.

    5. Quelle était exactement la cause de l’émotion profonde chez Jésus - discutez plusieurs possibilités (33, 35).

    6. Quelle était, pour Marie, la signification du fait que Jésus a pleuré avec elle?
  • Que signifie pour toi le fait que Jésus a pleuré avec toi - peut-être à ton insu - la séparation entre toi et quelqu’un que tu aimes ou un autre de tes grands chagrins?

    7. Pourquoi est-ce que Jésus voulait qu’on ouvre le tombeau? Qu’en pensait Marthe?
  • Est-ce que Marthe croyait que Jésus ressusciterait son frère ou pas?
  • Qu’est-ce que Jésus a voulu dire par ses mots au verset 40?

    8. Quelle est la chose exacte pour laquelle Jésus a prié aux versets 41 et 42? (Pourquoi Jésus n’a-t-il rien demandé à son Père?)

    9. Comment la foi de Marthe et de Marie a-t-elle changé au sépulcre de Lazare?
  • Quel était l’effet du miracle opéré par Jésus aux Juifs qui étaient présents (45 à 46)?
  • Pourquoi est-ce que c’est possible qu’il y ait des gens qui peuvent rester incroyants même après avoir été témoins d’un tel miracle?

    10. Comment Lazare a-t-il peut-être éprouvé l’expérience de revenir à la vie?
  • Pourquoi Jésus a-t-il ressuscité Lazare même s’il savait le prix qu’il devait payer pour cette œuvre plus tard (53)?

    BONNE NOUVELLE: Dans la Bible, on dit que le salaire du péché est la mort. Jésus a ressuscité un mort qui avait, pour ainsi dire, reçu son salaire tout simplement. Lui, il a payé le salaire du péché par son propre sang. C’est pourquoi il peut maintenant être la résurrection et la vie pour toi, moi et ceux que nous aimons.


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    15. La mort du grain de blé Jean 12 : 23-33


    POUR COMMENCER: C’était le dernier soir de Jésus. Jésus savait qu’il allait être tué le lendemain. Dans ce texte, notre Sauveur révèle quelque chose du combat qu’il a dû mener dans son cœur avant sa mort.

    1. Comment était le combat que Jésus a dû mener dans son cœur avant sa mort (27 à 28)? (Quelles étaient les deux alternatives entre lesquelles Jésus a dû choisir?)
  • Jésus avait décidé de mourir à cause de nos péchés déjà avant sa venue dans le monde. Pourquoi est-ce que cela le bouleversait pourtant encore?
  • Qu’est-ce qui a fait que Jésus choisisse le chemin du grain de blé qui meurt?

    2. Si tu avait le choix, laquelle prendrais-tu : une vie heureuse qui ne sert pourtant à personne, ou une vie de souffrance qui apporte beaucoup de bénédictions aux autres?

    3. Quel est le grain de blé que tu as dû faire tomber en terre pour qu’il porte beaucoup de fruit? (Tu peux répondre en ton cœur.)
  • Peux-tu dire, quant à ton « grain de blé » comme Jésus a dit au sujet du sien : « C’est vers cette souffrance que ma vie s’est visée »?

    4. Que veut dire, en pratique, « aimer sa vie » (25)?
  • Que veut dire, en pratique, « haïr sa vie »?
  • Pourquoi est-ce que l’homme ne peut devenir heureux en cherchant à être heureux?

    5. Comment est-ce que le verset 26 se réalisait dans la vie des disciples?
  • Comment pourrais-tu mettre le verset 26 en pratique dans ta vie aujourd’hui?

    6. Quel était le but le plus important de la vie de Jésus (28 à 29)?
  • Pourquoi est-ce que le nom du Dieu le Père a été glorifié surtout dans la mort de son Fils?

    7. Que signifient les versets 31 à 32?

    BONNE NOUVELLE: Jésus a renoncé à sa vie par l’amour pour nous - même s’il nous est si difficile de renoncer à notre vie pour son amour. Il a consenti à suivre le chemin du grain de blé qui meurt à notre place, comme notre Remplaçant!


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    16. Le Seigneur fait le travail d’un esclave Jean 13 : 1-17


    POUR COMMENCER: A Jérusalem, Jésus avait loué une chambre où les disciples ont préparé le repas de Pâques. L’on avait prévu de l’eau, la cuvette et la serviette, mais il n’y avait pas de serviteur qui aurait pu faire le lavage. Jésus et ses disciples marchaient à pied, portant des sandales, sur les chemins chauds et poussiéreux. On prenait les repas à moitié couché, alors les pieds non lavés du voisin pouvaient couper l’appétit.

    1. Jésus savait qu’il allait mourir le lendemain. Qu’est-ce que tu ferais aujourd’hui si tu savais que tu mourras demain?
  • Comment est-ce que le verset 3 s’attache à cette histoire?

    2. Pourquoi est-ce que personne parmi les disciples n’a voulu faire le travail d’un esclave - laver les pieds aux autres?
  • Pourquoi est-ce que même le plus jeune n’a pas consenti à rendre ce service aux autres?
  • Pourquoi est-ce que la hiérarchie sociale nous est d’une si grande importance?

    3. Comment était peut-être cette expérience d’avoir commencé le repas de fête avec les pieds sales?
  • Pourquoi Jésus n’a-t-il pas lavé les pieds à ses disciples déjà avant de se mettre à table (4)?

    4. Qu’est-ce que Jésus a voulu révéler de lui même à ses disciples par cet acte?

    5. Comment te sentirais-tu si Jésus faisait un travail que tu aurais dû faire?
  • Pourquoi Pierre a-t-il refusé que Jésus lui lave les pieds?

    6. Qu’est-ce que la réplique de Pierre au verset 8a nous apprend à son sujet?
  • Pourquoi est-ce que celui qui refuse que Jésus le lave n’a pas de part avec lui (8b)?
  • Peux-tu dire que Jésus t’a lavé? (Où et comment?)

    7. Pourquoi Pierre a-t-il tout d’un coup voulu qu’on lui lave même les mains et la tête?
  • Qu’est-ce que la réponse de Jésus au verset 10 signifie? (Que veut dire « laver »? Et « laver les pieds »?)
  • Où as-tu sali tes pieds aujourd’hui? (Tu peux répondre dans ton cœur.)
  • As-tu laissé Jésus laver tes pieds aujourd’hui?

    8. Pourquoi est-ce que Jésus a voulu laver les pieds à Judas, aussi (2, 11)?
  • Quels sentiments Judas a-t-il peut-être éprouvés pendant que Jésus a lavé ses pieds?
  • Judas croyait-il à l’amour de Jésus (1) ou pas?
  • Pourquoi Judas n’a-t-il pas changé ses projets en ce moment-là?
  • Quelle était l’erreur la plus grave qu’il ait faite?

    9. Qu’est-ce que le fait de laver les pieds aux autres signifie dans notre vie (12-17)?
  • Pourquoi est-ce que nous autres Chrétiens ne voulons pas laver les pieds aux autres si Jésus n’a pas eu l’occasion de nous laver les pieds?

    10. Pourquoi est-ce qu’on dit que Jésus a mis le comble à son amour par cet acte (1)?

    BONNE NOUVELLE: Jésus lui-même a rattaché le travail d’un esclave à sa mort sur la croix : « Et quiconque veut être le premier parmi vous, qu’il soit l’esclave de tous. Car le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs. » (Marc 10 : 44 à 45). C’étaient surtout les esclaves qu’on faisait mourir sur la croix.


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    17. Le chemin, la vérité et la vie Jean 14 : 1-11


    POUR COMMENCER: Qui d’entre nous serait en état de penser aux troubles du cœur des autres en sachant qu’il va être torturé et mis à la mort le lendemain?

    1. Qu’est-ce que tu penses - est-ce que les troubles et l’inquiétude sont une preuve du manque de foi? Justifie ta réponse (1).
  • Pour répondre silencieusement : qu’est-ce qui te trouble en ce moment?

    2. Que signifie le verset 1?
  • Qu’est-ce que l’homme doit croire au sujet de Dieu et de Jésus au moment où son cœur se trouble?
  • L’inquiétude disparaît-elle de notre cœur si nous croyons en Dieu et en Jésus?

    3. Que dit Jésus au sujet de la foi dans ces 11 versets - chercher toutes les phrases où le verbe « croire » figure.

    4. Qu’est-ce que nous apprenons au sujet du ciel dans les versets 2 et 3?
  • Comment est-ce que le premier verset s’attache au deuxième et au troisième?
  • Il s’avère à la fin du verset trois que Jésus désire être ensemble avec nous. Ce désir est-il réciproque? Si non, pourquoi pas?
  • Dans quelle situation est-ce que le ciel est devenu important pour toi?

    6. Qu’est-ce que les paroles de Jésus « Je suis le chemin » signifient (6)?
  • Quelle est la différence entre une personne qui dit : « Voici le chemin » et celui qui dit : « Je suis le chemin »?
  • Pourquoi est-ce que personne ne peut aller au ciel si ce n’est par le chemin qui est Jésus?

    7. Qu’est-ce que les versets 7 à 11 nous apprennent de la relation entre Dieu et Jésus?
  • Pourquoi est-ce qu’on ne peut pas être Chrétien si on ne croit pas que Jésus est Dieu?

    8. Comment étaient les disciples à qui Jésus a dit toutes ces paroles rassurantes (voir 13 : 37 à 38, 14 : 5, 8, 9)?
  • Pourquoi est-ce que les disciples connaissaient si mal eux-mêmes et Jésus même après avoir passé trois ans ensemble?
  • Auquel de ces trois disciples ressembles-tu le plus?

    9. Jésus dit à ses disciples de ne pas se troubler. Cependant, le même soir il a lui-même éprouvé de la tristesse et des angoisses (le moniteur lit Matth. 26 : 37 à 38). Pourquoi les paroles de Jésus et ses actes sont-ils contradictoires ici?
  • De quoi exactement Jésus avait-il peur à Gethsémané?
  • Quel était le prix des promesses merveilleuses que contient le dernier discours de Jésus à ses disciples?

    BONNE NOUVELLE: Ce dont Jésus avait le plus peur, c’étaient la colère de Dieu et le salaire du péché : l’enfer. Parce qu’il les a supportés à notre place, il a du « culot » à dire : « Que ton cœur ne se trouble point! » Que ses mots soient pour nous aujourd’hui une phrase à retenir donnée par Jésus pour que nous puissions nous y rattacher au milieu de nos soucis.


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    18. Le vrai cep Jean 15 : 1-11


    POUR COMMENCER: Avant, le peuple d’Israël avait été la vigne du Seigneur, mais le Seigneur était déçu par elle parce qu’elle ne portait pas de fruit (Es. 5 : 1 à 7). Maintenant, Jésus dit qu’il est le vrai cep duquel Dieu ne sera pas déçu. On émonde une vigne chaque hiver. Plus on l’émonde, plus le cep devient solide.

    1. Cherchez autant de rapprochements que possible entre une vigne et Jésus.
  • Comment est-ce que les Chrétiens et les branches d’une vigne se ressemblent-ils?

    2. Qu’est-ce que nous pensons en général - comment est la personne qui porte beaucoup de fruit?
  • Pensez au procèssus de porter la fruit à la lumière de ce texte (1à 4). Quelle est la tâche de chacun à ce procèssus?

    3. Les feuilles sont la partie la plus visible et la plus belle d’une vigne, et ce sont elles qui sont retranchées. Quelles sont les choses que tu as voulu « cultiver » mais que Dieu a retranchées? (Tu peux y répondre dans ton cœur.)

    4. Pour quelle raison une branche peut-elle se détacher du cep? (Par exemple, qu’est-ce qui peut empêcher la sève de couler jusqu’aux branches?)
  • Pour quelle raison un Chrétien peut-il quitter Jésus?
  • Qu’est-ce qui constitue le plus grand danger pour chacun de nous quant au reniement de notre foi?

    5. Applique le sort du sarment aux Chrétiens. Qu’est-ce qui va nous arriver si nous quittons Jésus (6)?

    6. Cherchez dans le texte autant de conditions que possible pour que quelqu’un puisse porter du fruit.
  • Combien de fois le verbe « demeurer » figure-t-il dans le texte?
  • En quoi un disciple doit-il demeurer pour qu’il puisse porter beaucoup de fruit?

    7. Comment est-ce que les paroles de Jésus peuvent demeurer en nous?
  • Que signifie l’opposé de cela - que les paroles de Jésus ne demeurent pas en nous?

    8. Si l’on pense à une relation humaine intime, comment est-ce que le fait d’obéir aux ordres de celui qu’on aime et le fait de demeurer en son amour s’attachent-il l’un à l’autre (10)?
  • S’il y a deux amis et qu’un ignore complètement et intentionnellement les souhaits de son ami, qu’est-ce que cela révèle de leur relation?
  • Si un Chrétien dédaigne les commandements de Jésus, qu’est-ce que cela révèle?
  • Qu’est-ce qu’il faut faire quand on se rend compte qu’on n’a pas gardé les commandements de Jésus?

    9. Comment est-ce qu’on demeure dans l’amour de quelqu’un?
  • Comment est-ce qu’on demeure dans l’amour de Jésus?

    10. La phrase à retenir de cette étude biblique est le verset 9. Que signifie pour toi le fait que Jésus t’a aimé autant que le Père a aimé Jésus?

    BONNE NOUVELLE: Personne d’entre nous n’a porté de fruit comme il aurait fallu. Jésus a eu le sort d’un sarment - à notre place. Jésus avait porté plus de fruit que personne d’autre et pourtant on l’a jeté (sur la croix) dans le feu de l’enfer et il a été brûlé comme un sarment sec.


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    19. La tristesse et la joie Jean 16 : 20-24 ; 32-33


    POUR COMMENCER: Jésus parle de l’effet que sa mort du lendemain aura sur ses disciples.

    1. Pourquoi est-ce que le monde s’est réjoui à cause de la mort de Jésus (20)?

    2. Qu’est-ce que Jésus veut nous apprendre par la métaphore de l’accouchement (21)?
  • Pourquoi est-ce que la naissance de quelque chose de nouveau implique toujours la souffrance?
  • Qu’y a-t-il de nouveau dans ta vie /dans la vie de tes proches qui est né par la souffrance?

    3. Il paraît que Jésus parle aussi de sa propre mort au verset 21. Qu’est-ce qu’il veut dire par la métaphore de l’accouchement?
  • Qu’est-ce que Jésus a pensé en mourant pour nous, à la lumière du verset 21?

    4. Comment est-ce que la joie et la tristesse vont ensemble?
  • Quelles sortes de choses peuvent nous ravir notre joie (22)?
  • Quelle est la joie que nul ne peut nous ravir?

    5. Quelles sont les conditions que Jésus pose pour que nos prières soient exaucées (23 à 24)?
  • Quelle est la différence entre le fait de prier Dieu ou de le prier au nom de Jésus?

    6. Qu’est-ce que Jésus entend par sa promesse que Dieu nous donne tout ce que nous lui demandons (23 à 24)?
  • Crois-tu que les promesses de Jésus aux versets 22 à 24 te concernent?
  • Quelle est la plus grande réponse que tu as eue à tes prières?

    7. Jésus dit au verset 33 que les chrétiens auront des tribulations dans le monde. Qu’est-ce que Jésus entend par les tribulations?
  • Pourquoi est-ce que beaucoup de chrétiens cherchent une vie sans tribulations?

    8. Que veut dire le fait que nous avons la paix en Jésus même au milieu des tribulations?
  • Que penses-tu : est-ce qu’un chrétien qui ne croit pas que ses tribulations viennent de la main de Dieu peut avoir la paix?

    9. Comment est-ce que Jésus a vaincu le monde?
  • Jésus te laisse aujourd’hui le verset 33. Qu’est-ce qu’il veut te dire par ce verset?


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    20. Jésus prie pour les siens Jean 17 : 13-21


    POUR COMMENCER: C’est la dernière prière que Jésus fait devant ses disciples. Il sait que bientôt ils s’enfuiront tous et le laisseront seul. Dans le texte, il y a un mot essentiel qui figure souvent dans l’Evangile selon Jean, c’est le monde. Il y figure plus de 50 fois. Pour commencer, le moniteur peut lire les passages suivants : Jean 1 : 9 à 11 ; 9 : 5 ; 15 : 18 à 19 et 16 : 33.

    1. Qu’est-ce que tu prierais pour ceux que tu aimes si tu savais que tu vas mourir bientôt?
  • Qu’est-ce que Jésus prie pour les siens son dernier soir?

    2. LA PROTECTION (11, 12, 15)
  • De quoi voudrais-tu que Dieu te préserve, toi et ceux que tu aimes?
  • De quoi Jésus préserve-t-il les siens?
  • Pourquoi Jésus ne prie-t-il pas que Dieu préserve les disciples des souffrances?
  • Quel est le moyen par lequel Jésus nous préserve?

    3. LE MONDE (13 à 18)
  • Qu’est-ce que Jésus dit du monde dans sa dernière prière?
  • Quels sont les deux dangers qui menacent le Chrétien en ce qui concerne ses relations avec le monde?
  • Quelle est la différence entre les disciples et le monde?
  • Pourquoi le monde hait-il les Chrétiens (14)?
  • Pourquoi Jésus ne veut-il pas isoler les siens du monde à l’intérieur des murs « d’un monastère » (18)?
  • Pense à la relation que tu as avec le monde? Est-elle telle que Jésus voudrait qu’elle soit? (Tu peux répondre dans ton cœur.)
  • Qu’est-ce que tu penses de la relation que ta congrégation ou ton groupe a avec le monde - est-elle comme Jésus a dit dans sa dernière prière?

    4. LA JOIE (13)
  • D’où vient la joie parfaite dans la vie d’un Chrétien (13)?
  • Comment Jésus peut-il supposer que les disciples soient joyeux bien que le monde les haïsse et les persécute?
  • Donne une définition au mot joie - qu’est-ce que Jésus entend par ce mot?
  • Si tu sens qu’il n’y a pas de joie dans ta vie, quelle pourrait en être la raison?

    5. LA PAROLE DE DIEU (14, 17, 19)
  • Est-ce qu’il t’est difficile de croire que la parole de Dieu, c’est-à-dire la Bible, est la vérité (17)?
  • Qu’est-ce qui se passe si un croyant renie une chose dans la Bible et prétend qu’on peut l’ignorer de nos jours?
  • Que veut dire l’affirmation que la vérité nous sanctifie?

    6. CONCLUSION
  • Dans la dernière prière de Jésus, qu’est-ce qu’il attend de ses disciples et qu’est-ce qu’il attend de Dieu? (Cherchez le sujet de chaque phrase.)
  • Qu’est-ce que la prière sacerdotale de Jésus nous apprend de « la guerre spirituelle »? (Si vous ne connaissez pas le terme, vous pouvez sauter cette question.)
  • Qu’est-ce qui te frappe le plus dans la prière de Jésus?

    BONNE NOUVELLE: « Voici l’agneau de Dieu, qui ôte le péché du MONDE! »(Jean 1 : 29). « Dieu a tant aimé LE MONDE - qui haïssait Dieu et les siens - qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3 : 16).


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    21. L’arrestation de Jésus Jean 18 : 1-14


    POUR COMMENCER: Cherche sur le plan de Jérusalem le torrent de Cédron et Gethsémané. (Dans le torrent de Cédron, il y avait de l’eau seulement à une certaine période de l’année, c’est pourquoi sa longueur varie d’un plan à l’autre.) En ce qui concerne Judas, voir Jean 12 - 6. Quelques jours après ces événements, Judas s’est suicidé.

    1. Imaginez comment avait été la vie de Judas dans la compagnie de Jésus pendant ces trois ans. Quelles bonnes expériences avait-il eues? (La réponse ne se trouve pas dans le texte.)
  • Est-ce que Jésus aimait Judas autant qu’il aimait les autres disciples? Justifie ta réponse.
  • Est-ce que Judas croyait en l’amour de Jésus? Pourquoi, pourquoi pas?

    2. A quel moment croyez-vous que Judas a décidé de vendre Jésus à ses ennemies?
  • Quel était le motif pour lequel Judas a livré Jésus - pensez à plusieurs possibilités (1 à 3)?
  • Dans quelle situation pourrions-nous peut-être trahir Jésus et le christianisme?

    3. Imagine la situation dans Gethsémané au milieu de grands oliviers : les ténèbres, les pas, les torches, les cris … Selon notre texte, qui semble avoir peur et qui est courageux?

    4. Pourquoi Jésus s’est-il avancé des ombres du jardin devant ceux qui voulaient l’arrêter (4)?
  • Quand Jésus a dit « C’est moi », il a prononcé le nom de Dieu : Jahvé (Je suis celui qui suis). Pourquoi cette réponse a-t-elle fait tomber par terre ceux qui étaient venus l’arrêter (6)?

    5. De quoi ou de qui Jésus s’occupait-il le plus au moment de son arrestation?
  • Les versets 8 à 9 décrivent en faite l’échange bienheureux : Jésus a pris la place d’un pécheur et a donné aux siens un refuge contre la colère de Dieu. Imagine Jésus prononçant ces mots devant Satan. Qu’est-ce qu’ils signifient pour toi si tu les lis de cette façon?

    6. Qu’est-ce que Pierre a voulu atteindre en frappant le serviteur avec son épée (10)?
  • Les autres évangiles nous expliquent que Jésus a guéri l’oreille de Malchus que Pierre avait coupée. Pourquoi l’a-t-il fait?
  • Imaginez ce que Malchus a raconté de cet incident à sa femme à la maison.

    7. Qu’est-ce que nous pouvons apprendre du comportement de Jésus au moment de l’arrestation?

    8. Peu de temps avant, Jésus avait prié son Père trois fois pour que - si possible - la coupe de souffrance puisse s’éloigner de lui. Pourquoi est-ce qu’il l’a accepté maintenant volontiers et calmement?
  • Qui a donné à Jésus sa souffrance?
  • Peux-tu dire de ta souffrance comme Jésus a dit de la sienne au verset 11?
  • Quelle est la différence entre le fait de subir ta souffrance de la main de Satan ou des impies et le fait de la subir de la main de ton Père Céleste?

    BONNE NOUVELLE: La coupe mentionnée au verset 11 contenait tout le péché et l’impureté du monde : même toutes les cruautés dont les journaux écrivent tous les jours (Apoc. 17 : 4b). En buvant la coupe, Jésus a versé en lui tout ce péché à tel point qu’il est devenu une partie intégrale de lui. En faisant ainsi, il est devenu le remplaçant de tous les pécheurs. Il est devenu ton remplaçant.


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    22. Tout est accompli! Jean 19 : 25-30


    POUR COMMENCER: La crucifixion est peut-être la façon de torturer la plus douloureuse que l’imagination sadique de l’homme ait jamais inventée. Au crucifié, l’action de parler était pénible, parce qu’en respirant, il devait se tenir contre les clous percées par ses pieds. Les heures que Jésus a passées sur la croix, il les a passées en même temps en enfer. Satan lui faisait ce qu’il voulait et Dieu l’avait abandonné. Dans l’Evangile selon Jean, « le disciple qu’il aimait » est toujours Jean lui-même (26). Jean était le plus jeune des disciples. Une fois, sa propre mère a essayé d’obtenir les meilleures places dans le royaume de Dieu pour ses fils (Matt. 20 : 20 à 21).

    Les versets 25 à 27
    1. Pourquoi est-ce que la plupart des amis autour de la croix de Jésus était des femmes? (A ton avis, y a-t-il de différence entre les hommes et les femmes quant à leur attitude devant une souffrance qu’on ne peut plus alléger?)
  • Pourquoi est-ce que la mère de Jésus, Marie, n’a pas pu être absente du pied de la croix de son Fils?
  • Qu’est-ce qui était peut-être la chose la plus difficile pour Marie dans cette situation?
  • Qu’est-ce que Marie souhaitait pour son Fils à ce moment : attendait-elle un miracle ou une mort rapide?
  • Marie croyait-elle, au pied de la croix, que Jésus était le Fils de Dieu? Justifie ta réponse.

    2. Pourquoi Jésus n’appelait-il pas sa mère mère après avoir commencé son ministère en public?
  • Pourquoi Jésus a-t-il voulu laisser sa mère à la responsabilité de Jean? (Comment est-ce que la vie de Marie aurait été si elle était rentrée chez ses quatre fils qui lui restaient encore - ils ne croyaient pas encore en Jésus.)
  • Quelle était l’importance de cet entretien pour Marie? (Imagine une situation où Jésus serait mort sans avoir adressé un seul mot à sa mère!)
  • Qu’est-ce que Jésus voudrait te dire par cette histoire, concernant ta relation avec tes parents ?

    Les versets 28 à 29
    3. Qu’est-ce qui peut causer une soif terrible à un crucifié - pensez à plusieurs possibilités.
  • En plus de l’eau, de quoi Jésus avait-il soif sur la croix?
  • Une fois, Jésus s’est écrié : « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. » (Jean 7 : 37). Pourquoi est-ce que celui qui avait la possession de l’eau vive a dû mourir de soif?

    Verset 30
    4. Pour comprendre ce que Jésus entendait par ses dernières paroles, le moniteur lit Matt. 3 : 15, les « premières paroles » de Jésus après son baptême. Qu’est-ce que signifient alors les dernières paroles de Jésus?
  • Crois-tu que Jésus a accompli à ta place tous les commandements (même le quatrième: Honore ton père et ta mère!)?

    5. Quelle est la différence entre les phrases suivantes : « Jésus est mort » et « Jésus rendit l’esprit »?
  • Compare les derniers moments de la vie de Jésus aux derniers moments de quelqu’un que tu connais. Qu’y a-t-il d’exceptionnel au comportement de Jésus?

    BONNE NOUVELLE: Nous nous rappelons, en pensant à la parabole de l’homme riche et Lazare qu’en enfer, les gens ont une soif terrible (Luc 16 : 24). Même l’homme riche a prié Abraham pour qu’il envoie Lazare tremper le bout de son doigt dans l’eau et venir rafraîchir sa langue. Jésus a souffert cet enfer pour que tu n’aies pas besoin de le souffrir.


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    23. Marie de Magdala au sépulcre de Jésus Jean 20 : 11-18


    POUR COMMENCER: Le moniteur lit Luc 8 : 1 à 3 qui raconte du passé de Marie de Magdala. Marie était restée au pied de la croix de Jésus jusqu’à la fin contrairement aux disciples. Le mot « rabbouni » (16) figure dans les évangiles seulement deux fois. Il est plus fort que le mot rabbi (maître).

    1. Habituellement, les démons entrent dans l’homme si celui-ci pratique l’idolâtrie, la magie ou le culte de Satan. Comment pensez-vous que la vie de Marie avait été quand elle était possédée de sept démons? (Comment était la vie quotidienne, les relations humaines, « les crises » causées par les démons etc.?)
  • Comment avaient été les années où Marie a suivi Jésus parcourant le pays?
  • Comment était l’amour de Marie envers Jésus - voir les noms dont elle l’appelait?

    2. Pourquoi est-ce que Marie est allée au Golgotha pour voir la mort de Jésus?
  • Que pensez-vous que Marie a fait pendant ces deux nuits et un jour, voyant toujours devant elle la souffrance de Jésus et entendant toujours son dernier cri d’agonie?

    3. Pourquoi Marie n’a-t-elle pas quitté le sépulcre bien qu’il soit vide (11)?
  • Pourquoi est-ce que Marie a éprouvé une si grande angoisse sachant qu’elle ne pouvait plus voir ou toucher le corps de Jésus?

    4. Pourquoi Marie n’était-elle pas surprise en voyant les anges dans le sépulcre (12 à 13)?

    5. Selon vous, pourquoi Marie n’a-t-elle pas reconnu Jésus en le voyant et en parlant avec lui - pensez à plusieurs possibilités?
  • Dans quelle situation peut-il nous arriver que nous ne reconnaissions pas Jésus bien qu’il se tienne près de nous dans notre chagrin?

    6. Pourquoi est-ce que et les anges et Jésus voulaient savoir pourquoi Marie pleurait?
  • Pourquoi est-ce que Jésus veut savoir aussi pourquoi tu pleures - pourquoi tu as pleuré dernièrement?
  • Qu’est-ce que tu répondrais à Jésus s’il te demandait aujourd’hui : « Qui cherches-tu? » (Tu peux répondre dans ton cœur.)

    7. Penses-tu que Marie a versé des larmes en vain?
  • Comment pouvons-nous savoir si nous versons des larmes en vain?

    8. Comment Marie a-t-elle reconnu Jésus?
  • Raconte-nous une situation où tu as senti que Jésus t’a appelé par ton nom.

    9. Pourquoi Jésus n’a-t-il pas voulu que Marie s’abandonne à ses sentiments (17)?
  • Que pouvons-nous apprendre du comportement de Jésus en tant qu’homme dans cette situation?

    10. A l’époque, on n’acceptait pas les femmes comme témoins devant les tribunaux. Pourquoi est-ce que Jésus a voulu apparaître premièrement à Marie et lui donner la mission d’aller annoncer sa résurrection?
  • Jésus n’avait pas peur de s’opposer aux règles qu’il considérait comme injustes, par exemple les règles concernant le sabbat. Pourquoi n’a-t-il pourtant pas fait de Marie un apôtre pour remplacer Judas?

    11. Comment la résurrection de Jésus a-t-elle changé le reste de la vie de Marie?
  • Quel espoir la résurrection de Jésus peut-elle apporter au reste de ta vie?


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com

    24. Croire sans voir Jean 20 : 19-29


    POUR COMMENCER: Il n’y a que trois passages dans la Bible qui contiennent des paroles de Thomas. Le moniteur lit pour commencer les passages suivants : Jean 11 : 7 à 8 et 16 ; Jean 14 : 5 à 6.

    1. Quels étaient les côtés positifs du caractère de Thomas? Et les côtés négatifs?
  • Pourquoi croyez-vous que Jésus a choisi Thomas pour être son disciple?
  • Pensez aux explications différentes au fait que Thomas n’était pas avec les autres disciples le soir du jour de Pâques.

    2. Les disciples avaient vu le sépulcre et les bandes vides et ils avaient entendu le récit raconté par Marie de Magdala. Est-ce qu’ils croyaient en la résurrection le soir du dimanche de Paques (19)?

    3. Jésus a salué ses disciples trois fois en disant : « Shalom! La paix soit avec vous! » (19, 21, 26). Pourquoi est-ce que cette salutation figure dans les évangiles seulement après la résurrection de Jésus? (Comment la résurrection et la paix vont-elles ensemble?)

    4. Les choses suivantes étaient des preuves de la résurrection : les prophéties de l’Ancien Testament, les prophéties prononcées par Jésus lui-même et le témoignage unanime des dix disciples. Pourquoi est-ce que Thomas avait cependant décidé de ne pas y croire (25)?
  • A votre avis, qu’est-ce qui est plus compréhensible, le fait que Thomas n’a pourtant pas cru ou s’il avait cru sur la base des preuves mentionnées ci-dessus?

    5. Qu’est-ce qui est, dans ta vie, la chose la plus difficile à croire sans voir? (Tu peux répondre dans ton cœur.)

    6. Pendant la semaine suivant, Thomas était parmi les disciples joyeux le seul qui n’avait pas de raison pour être dans la joie. Quel était probablement l’état des sentiments de Thomas pendant ces huit jours?
  • Pourquoi Thomas est-il pourtant resté avec les disciples? Pourquoi ne les a-t-il pas quittés?
  • Qu’est-ce qui lui serait arrivé s’il était parti?
  • Qu’est-ce qui va nous arriver si nous quittons la communion des Chrétiens lorsque nous nous rendons compte que nous doutons la vérité du christianisme?

    7. Selon vous, qu’est-ce que Thomas a pensé en entendant ses propres mots de la bouche de Jésus une semaine après (27)?
  • Croyez-vous que Thomas ait mis son doigt dans la marque des clous?
  • Qu’est-ce que Thomas a compris de nouveau quant à l’importance de la croix de Jésus?

    8. Thomas est la première personne dans le Nouveau Testament à avoir appelé Jésus Dieu - pas seulement Fils de Dieu (28). Quelle est la différence entre une foi qui est née au milieu des doutes et une foi qui est née sans doutes?
  • Peux-tu prononcer le même crédo que Thomas devant Jésus?

    9. Pourquoi doit-on croire à l’aide et à la grâce de Dieu déjà lorsqu’on ne les voit ou sent pas?
  • Quelle est, selon ce texte, l’attitude de Jésus envers quelqu’un qui ne peut pas croire en lui, même s’il le veut?
  • Quelle est la différence entre Thomas et les sacrificateurs - les deux doutaient la résurrection?

    BONNE NOUVELLE: Sur la croix, Jésus a dû croire sans voir – n’éprouvant rien que la colère de Dieu. Même à ce moment, il a appelé Dieu son propre Dieu (Matt. 27 : 46). En faisant ainsi, il a purgé la peine de tous les Thomas incrédules et peut maintenant les aider.


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com


    © 2006 L’étude Biblique Bonne Nouvelle - www.gladtidings-bs.com